L’enfer ratisse large

Le p’tit goût menthe-craie des comprimés 10 mg de mélatonine est élément du rituel de passage entre ma vie en délabre et ma petite mort où l’on se rejoint, enfin. Où je peux, encore une nuit, goûter tes lèvres charnues qui n’annoncent en rien toutes ces mobsénités qu’elles ont pu proférer depuis un quart de, et, espérons-le, les siècles et les siècles qui s’étalent devant moi, ouvrant la voie à une éternité à psalmodier mes regrets. L’enfer ratisse large.

Comments are closed.